LES SECTEURS

Le Parc naturel régional de Portneuf est éclaté en deux territoires distincts et en plusieurs secteurs. Comme il existe plusieurs entrées pour accéder au parc, il est important pour le visiteur de bien planifier sa visite afin de se rendre au bon endroit selon ses désirs.

** À noter qu’un frais de stationnement est exigé au Parc naturel régional de Portneuf peu importe le secteur choisi.

Voici donc une description des différents secteurs:

Secteur des gorges de la rivière Sainte-Anne

Accessible toute l’année, le pavillon d’accueil principal est situé à cet endroit. C’est un territoire linéaire longeant la rivière Sainte-Anne, de Saint-Alban à Saint-Casimir. Site de production hydroélectrique, le barrage y a modifié la rivière pour y former, en amont, un bassin navigable sur 14 km. Il est possible d’y naviguer en embarcation nautique : location de canots, kayaks, rabaskas et planches à pagaie. Deux mises à l’eau sont accessibles près de la plage.

En aval du barrage, la rivière s’engouffre dans des gorges creusées au calcaire de Trenton (roche sédimentaire). L’escalade y est pratiquée de façon autonome en hiver. Il est possible, sur réservation, d’effectuer une visite guidée du Centre d’interprétation de l’ancienne centrale Saint-Alban II. Plusieurs kilomètres de sentiers pédestres, une petite plage et une piste d’hébertisme sont accessibles dans ce secteur. Deux tentes prêt-à-camper ainsi que deux chalets locatifs sont disponibles, à l’année, soit l’Éco-chalet et la Maison du gardien. Une descente en radeau pneumatique familiale est offerte, en aval du barrage, par les Excursions de l’Ouest.

Phénomène géologique naturel incontournable, la grotte le Trou du Diable de Saint-Casimir ouvre son antre aux visiteurs.

Secteur des lacs Long et Montauban          Ce secteur est fermé au complet pour l’hiver.

Située au Nord-Ouest du Parc, accessible via la Municipalité de Saint-Alban, cette zone est remarquable par sa géomorphologie exceptionnelle. À voir: les Chutes à Marcotte, la falaise du lac Long, les marmites de l’ancien lit de la rivière Noire, la glacière et la Montagne de la tour. Deux chalets locatifs sont disponibles dans ce secteur. De plus, plusieurs tentes prêt-à-camper y sont offertes en plus des nombreux sites de camping rustique. Possibilité de séjour en canot-camping, escalade, activités nautiques et sentiers pédestres accessibles. 

Ce secteur présente une fonction récréative dominante et diversifiée. Cette vocation récréative doit se déployer en harmonisation avec la villégiature privée bien implantée dans le secteur.

Secteur des lacs de Saint-Alban         L’accès à ce secteur, via le chemin des Lacs, est fermé pour l’hiver.

Ce secteur périphérique, désigné également comme territoire de pourvoirie à droit non exclusif pour la pêche et la chasse, inclut principalement les lacs en Cœur, Travers, Du Sault, aux Merles, à Foin, Caribou, Noir, Beaudoin, à la Truite, Sept-Îles ainsi que le territoire du Centre de ski de fond Les Portes de l’Enfer.

Essentiellement situé dans la municipalité de Saint-Alban, il se caractérise par une plus faible concentration d’infrastructures et par une vocation de villégiature locative prédominante. Deux tentes prêt-à-camper sont aussi disponibles dans ce secteur. En complémentarité, des activités récréatives légères y sont offertes tel que des sentiers pédestre et un circuit de canot-portage.

En saison hivernale, le ski de fond classique et la raquette traîneau peuvent y être pratiqués.

Accessible via Saint-Alban en été par le chemin des lacs et en hiver par le 5e rang.

Secteur du lac Carillon

Localisé dans la municipalité de Saint-Ubalde, ce secteur est principalement marqué par le plan d’eau du lac Carillon et sa périphérie. Des sentiers pédestres et la location d’embarcations tel que des canots, kayaks et planches à pagaie y est possible sur réservation. La tranquillité du lac est assurée par une interdiction d’utilisation des moteurs nautiques à essence. La fonction dominante actuelle est la villégiature privée, celle-ci s’étant implantée de façon respectueuse du milieu naturel. Le lac Carillon présente un très bon potentiel pour la récréation de plein air. Un belvédère offre un point de vue remarquable aux visiteurs. Une dizaine de sites de camping pour tente, quatre tentes prêt-à-camper et un refuge accessible en canot ou en randonnée sont disponibles sur réservation.

L’accès à ce secteur est possible via le village de Saint-Ubalde.